Les colorants artificiels sont mal vus

Facebooktwittergoogle_plusmail

Les colorants alimentaires artificiels azoïques peuvent entrainer une suractivité chez les enfants

Suite au Règlement 1333/2008 relatif aux additifs alimentaires utilisés dans les denrées alimentaires, applicable au 20 janvier 2010

l’ Article 24  introduit une obligation d’étiquetage des denrées alimentaires contenant les colorants azoïques E102- E104- E110- E122-E124 et E129  sous la forme :  
« …. Peut avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention des enfants »
Les produits non – conformes et mis sur le marché et étiquetés avant le 20/07/2010 peuvent être commercialisés jusqu’à DLC
        

 Les colorants concernés :

 E110 jaune orangé S
 E104 jaune de quinoléine

 E122 rouge azurobine ou carmoisine

 E129 rouge allura

 E102 jaune tartrazine

 E124 rouge cochenille A ou Ponceau 4R

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *