Origine et histoire du prenom breton Judicaël

Facebooktwittergoogle_plusmail

Origine du prénom breton Judicaël

 

Pas très connu comme prénom me direz vous. En effet, je n’en connais personnellement qu’un seul autre et c’est surement parce que je suis en bretagne.

 

Historique du prénom breton Judicaël selon wikipedia

Il naquit vers l’an 590. Fils aîné de Judhaël, roi de Domnonée et de la reine Pritelle, fille aînée d’Ausoche, prince au Comté de Léon. Il était l’aîné de quinze frères et une sœur, dont plusieurs font partie de la longue liste des saints bretons, notamment Saint Josse et Winoc.

A la mort de Judhaël vers 605, pourtant aîné et héritier, il préféra se retirer au monastère Saint-Jean de Gaël que Saint Méen venait d’ériger, et laissa le trône à son frère Judoc (ou Josse).

Ce dernier ayant embrassé à son tour la vie monastique, Judicaël quitta alors son monastère pour prendre la direction du royaume de Domnonée. Pendant vingt ans, il gouverna le royaume avec autorité et sagesse. Après s’être marié à Morone en 630 (dont aura un fils Gradlon Flam), il aurait été couronné en 632 et serait avec Saint Éloi à l’origine du traité de 636 signé à Clichy donnant au roi Dagobert Ier la suzeraineté de la Bretagne aux Francs.

Vers 640, il se serait de nouveau retiré dans un monastère à Gaël (certains disent au monastère de Paimpont qu’il avait fondé), et serait mort dans la nuit du 16 au 17 décembre 658. Il fut enseveli à côté de son maître Saint Méen.

 

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Judica%C3%ABl_%28saint%29

Facebooktwittergoogle_plusmail

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *